2019/03/22 - BANLIEUES BLEUES...

  
36ème édition du 22 mars au 19 avril 2019
Ven 22 & Sam 23 mars, soirées d’ouverture
vendredi 22 mars à 20h30, Espace 1789, Saint-Ouensamedi 23 mars à 20h30, L'Embarcadère, Aubervilliers
KAHIL EL'ZABAR ETHNIC HERITAGE ENSEMBLE + THE LAST POETS
TO RACHID TAHA WITH LOVE :
KEBAB-A-LULA + COUSCOUS CLAN + INVITÉS
KAHIL EL'ZABAR ETHNIC HERITAGE ENSEMBLE
/États-Unis
Venu de Chicago, l’Ethnic Heritage Ensemble de Kahil El’Zabar porte haut le flambeau du jazz afro et spirituel. Et ça dure depuis 45 ans.
Entré à l’adolescence dans le monde du jazz, Kahil El’Zabar y a côtoyé quelques légendes avant d’en devenir une lui-même. En plus d’être percussionniste, l’homme est une figure légendaire de Chicago, enseignant, activiste social, membre de l’AACM, passionné de mode et ami des rappeurs, et surtout une conscience et un poète, dont la musique invoque les racines blues et africaines du jazz, tout en invitant à la transe des corps et des esprits.
Corey J. Wilkes trompette, percussions, Alex Harding saxophone baryton Kahil El'Zabar composition, voix, percussions
TO RACHID TAHA WITH LOVE :
KEBAB-A-LULA + COUSCOUS CLAN + INVITÉS
/France, Algérie
Disparu trop tôt, Rachid Taha restera gravé à tout jamais dans les mémoires de cette autre France, celle qui aime la transe.
Concert coup de chapeau au rockeur made in Casbah. Sous les noms de code de Kebab-A-Lula (une blague de Rachid qui voulait faire un film avec pour pitch « C'est Elvis qui redescend sur Terre pour ouvrir un kebab »), groupe mené par le guitariste Maxime Delpierre, diapason de la tournée Zoom, et de Couscous Clan, le combo semi-clandestin qu’il avait monté avec son compère Rodolphe Burger, des musiciens de sa famille – c’est-à-dire de tous horizons – revisiteront ses titres emblématiques avec Sofiane Saidi et plusieurs invités. Histoire de se rappeler que le monde sans œillères dont rêvait l’Oranais est une utopie à réaliser ici et dorénavant. Il ne faudra pas l’oublier.
+ THE LAST POETS /États-Unis, Royaume-Uni
Précurseurs du rap il y a cinquante ans dans les rues de Harlem, les illustres tombeurs de mots demeurent des vigies d’une société toujours plus fracturée.
Quand la révolution arrivera…  En attendant que leur slogan soit réalité, les derniers poètes, qui demeurent pour l’éternité les premiers d’entre tous, ont repris le chemin des studios après vingt ans de silence discographique, pour un album produit par les anglais Prince Fatty et Ben Lamdin (Nostalgia' 77). Résultat : un retour étincelant, où leurs verbes incandescents s’arriment aux riddims reggae et au jazz spirituel pour réveiller les consciences de l’autre Amérique, à l’heure du Trump power en mode twitter.
Abiodun Oyewole poète, Umar Bin Hassan poète, Donn Babatunde aka Donald Eaton poète, Horseman batterie, Dub Judah basse, Jerry Fulgence guitare, Hugh Pascall trompette, James Allsopp saxophone
Kebab-A-Lula
Maxime Delpierre guitares, direction musicale, Hakim Hamadouchemandole, voix, Kenzi Bourras claviers, voix, Imed Alibi percussions,Mirabelle Gilis violon, Joce Mienniel flûte, Juan De Guillebon basse,Guillaume Rossel batterie
 
Couscous Clan
Rodolphe Burger guitares, voix, direction musicale, Hakim Hamadouche mandole, voix, Kenzi Bourras claviers, voix, Idris Badarou basse, Franck Mantegari batterie
 
+ invités Sofiane Saidi voix, 
 
  
Tarifs 20, 16 & 12 eurosTarifs 16, 12 & 10 euros