LETTRE OUVERTE A RADIO FRANCE...

Lettre ouverte à

Madame Sybile Veil Présidente directrice générale de Radio France et Messieurs Michel Orier Directeur de la musique et de la création culturelle à Radio France, Marc Voinchet Directeur de France Musique et Stéphane Grant Délégué aux programmes et à l’antenne de France Musique,

Copies faites à
Mr Franck Riester Ministre de la culture, Sylviane Tarsaut-Fillery directrice de la création artistique au ministère de la culture, Alain Loiseau délegué à la musique au ministère de la culture, Martin Ajdari directeur général des médias et des industries culturelles au ministère de la culture.

Agir pour une programmation digne d’un service public.

Nous sommes musiciens et citoyens, compositeurs, improvisateurs mais aussi auditeurs et acteurs d’émissions radiophoniques, nous sommes musiciens et citoyens et fervents admirateurs et défenseurs de la diversité, nous sommes à l’écoute de France Musique et de sa capacité à offrir une large palette de la musique d’aujourd’hui. Nous sommes musiciens-citoyens et pour cette raison ardents acteurs de la culture, de la création, de l’imagination, du gout du risque, de l’initiative, de l’indispensable inventivité, du partage nécessaire de toutes les dynamiques musicales et de l’ouverture au monde.

Alors que partout, dans le privé comme dans le service public, on demande aux musiciens-citoyens que nous sommes, de l’inventivité et de la créativité, nous apprenons aujourd’hu que les émissions qui justement proposent et permettent tous les possibles de l’invention musicale ont été décapitées par la direction de France Musique.

Nous sommes révoltés par les choix de la direction de France Musique de faire disparaître 6 émissions exigeantes que sont : à l’Improviste, Le Cri du Patchwork, le Portrait Contemporain, Tapage Nocturne, Couleurs du Monde Ocora, l’Expérimentale. 

France Musique ne peut devenir une pâle copie de radios privées. Elle se doit de justifier du financement de tous ces citoyens qui attendent d’un service public qu’il soit d’une exigence et d’une qualité sans faille. Par ailleurs, nous savons que ces émissions sont écoutées autant en France que dans le monde entier et qu’elles participent non seulement au rayonnement culturel de la France, mais aussi à l’apprentissage culturel indispensable et à l’émancipation de tous. L’un des rôles de France Musique n’est-il pas de d’ouvrir les oreilles de ses auditeurs ?

Les temps étant actuellement difficiles il est d’autant plus grossier et paradoxal, de demander une inventivité toujours renouvelée et dans le même temps couper la tête à cette inventivité pour faire porter les économies budgétaires de France Musique sur la seule création musicale.

La création musicale ne peut se résumer à une politique comptable, la création ne peut pas être qu’une part de marché. Radio France a depuis longtemps été un soutien important à la musique de création, écrite, improvisée ou de tradition orale. C’est un espace de culture (cinéma, littérature, musique, peinture, débats, actualité des arts ...) qui doit rester encore libre des contraintes du marché de consommation culturelle de masse. Sa richesse nous est enviée dans le monde entier. C’est pourquoi tourner le dos à cette politique de création est une grave erreur, politique, historique, humaine et citoyenne.

Est-ce que le service public ne doit se penser que par l’éternel retour en arrière ?

Parce que nous ne pouvons accepter l’obscurantisme artistique, nous demandons à France Musique non seulement de réintégrer l’ensemble de ces six émissions, mais également l’élargissement à de nouveaux programmes concernant toutes les musiques de création dans leurs entières diversités.

Nous, musiciens-citoyens, sommes exigeants et les musiques d’aujourd’hui méritent que leurs diffusions soient à minima équivalentes à celles du passé.

Agir pour une programmation digne d’un service public.

Les premiers signataires de cette lettre sont :
Elise Caron Musicienne, Catherine Delaunay Musicienne, Hélène Labarrière Musicienne, Sophie Agnel Musicienne, François Raulin Musicien, Jean Marc Larché Musicien, Robin Fincker Musicien, Bruno Angelini Musicien, Didier Ithursarry Musicien, Guillaume Séguron Musicien, Stéphan Oliva Musicien, François Couturier Musicien, Alex Grillo Musicien, Benoît Delbecq Musicien, Olivier Hestin Musicien, Frédéric Maurin Musicien
directeur de L'onj, Isabelle Duthoit Musicienne, Marc Ducret Musicien, Alain Vankenhove Musicien, Peter Orins Musicienne, Claude Tchamitchian Musicien, Corinne Frimas comédienne, Eve Risser Musicien, Didier Petit Musicien, Guillaume Roy Musicien, Régis Huby Musicien, Christophe Roy Musicien, Dominique Pifarély Musicien, Vincent Courtois musicien, Atsushi Sakaï Musicien, Bruno Chevillon Musicien, Claudia Solal Musicienne, Christophe Rocher Musicien, Pascal Berne Musicien, Valentin Ceccaldi Musicien. Théo Ceccaldi Musicien, Hélène Breschand Musicien, Sylvaine Hélary Musicien, Denis Charolles Musicien, Jean Charles Richard musicien, Marc Buronfosse musicien, Eric Lohrer musicien, Olivier Py musicien, Maria Laura Baccarini musicienne, Sarah Murcia musicienne, Gilles Coronado musicien, Franck Vaillant musicien, Denis Colin musicien, Sébastien Boisseau musicien, Olivier Benoit musicien, David Chevallier musicien, Yves Robert musicien, Christophe Lavergne musicien, Louis Sclavis musicien, Daniel Humair musicien, Sébastien Texier musicien, Henri Texier musicien, Manu Codja musicien, Pierre Durand musicien, Ibrahim Malhouf musicien, Julien Omé musicien, Jeanne Added musicienne, Sylvain Rifflet musicien, Édward Perraud musicien, Eric Echampard musicien, Théo Girard musicien, Richard Bonnet musicien, Hasse Poulsen Musicien, Philippe Lopes de Sa Musicien, Andy Emler Musicien, Gérarldine Keller Musicienne, Pierre Tereygeol Musicien, Philippe Ochem directeur de Jazz d’or, François Merville Musicien, Jocelyn Mienniel Musicien, Pierrick Hardy Musicien, Illya Amar Musicien, Gérard Siracusa Musicien, Sylvain Kassap Musicien, Sylvain Thevenard ingénieur du son, Rosa Ferreira diffusion, Pierre Carsalade et Anna Ujma musiciens, Sylvie Drouin Musicienne, Francis Marmande écrivain journaliste, Nicolas Vérin musicien, Luc Bouquet Critique, Gael Mevel violoncelle, Bruno Charavet Photographe, Gilles Gary Critique, Evelyne Lorrain, Jacques Dupont Dusquesne Administrateur d’antenne Provence-Alpes Côte d’Azur France télévision, Hervé Pejaudier écrivain, Han Yumi directrice Festival K-Vox, Jean-Claude Oleksiak contrebasse, Maria Manca Etnopoétique, Paris7, Martina Catella Fondatrice des Glottes-Trotters, Caroline Lagouge Chaussavoine Chorégraphe, Sylvie Guilbert Retraitée, Nicolas Benies économiste, Bertrand Dupont innacord, Philippe Berling Metteur en scène, Guillaume Allardi
directeur les Utopies Festival de Pizy, Jean Dollet Conteur, Jean Gaudy violoncelle, Sylvaine Candille Bibliothécaire, Norbert Duffort comissaire d’exposition, Martine Buissart directrice de la Fondation FACIM, Thierry Grundman, Elisabeth Diot Professeur, Alexandre Julita musicien, Sylvain Lemêtre musicien, Stephanie Zimmerman Vidéothécaire, Pablo Cueco musicien, Sylvain Cathala musicien, Franck Andrieux Comédien, Nicolas Parent musicien, Christelle Séry musicienne, Cyril Brulé Architecte, Marie Pierre Faurite musicienne, Jean-François Vrod musicien, Morgane Autriche, Jean Charles François musicien, Roger Fontanel directeur de Djazz à Nevers, Stéphane Payen musicien, Guillaume Pierrat musicien, Jean Marc Foltz musicien, Rafaël Koerner musicien, Guillaume Orti musicien, Jean Pierre Drouet musicien, Vincent Limonet, Anne Roy, Catherine Payet administratrice , Marie Rubens Musicienne, Maguelone Vidal Musicienne, Lucia Bensassou ARTA, La Cartoucherie, Sonia Masson Actrice, Raphael St Remy musicien, Anne Marie et Bruno Sevestre antiquaires, Annabelle Preux MTC, Laure Dormoy, Marie Anne Toledano, Fabien Simon directeur Festival Sons D’hiver, Yannick Seité université Paris 7. Lettre, Arts et Cinéma, Sylvie Régnier Taillemite Editrice et musicienne, Charles Laignelet, Christina BaumHoff Psychanalyste, Luc Vertige Auteur- Compositeur, Jean-Yves Molinari Photographe, Marie Viard, François Xavier Ruan Directeur du Festival Bordures, Fabien Barontini sons d’hiver...