3 octobre 2015

Back To Macon, GA

Back To Macon, GA
Gregg Allman Live
Gregg Allman (voc, g, kbd), Jay Collins (ts), Art Edmaiston (ts), Dennis Marion (tp), Scott Sharrard (g), Ben Stivers (kbd), Ron Johnson (b), Marc Quinones (perc) et Steve Potts (d).
Rounder – 11661-35341-02
Sortie en août 2015

La renommée de Gregg Allman et des Allman Brothers Band (ABB pour les fans) n’est plus à raconter : un disque éponyme en 1969, suivi d’Idlewild South l’année suivante, puis, en mars 1971, l’enregistrement de Live At Fillmore, un live incontournable pour tout amateur de rock : le « rock sudiste » est né, Duane Allman se tue en moto en octobre de la même année et c’est le dernier concert jamais enregistré au Fillmore…

C’est au Grand Opera House de Macon (Georgia), le 14 janvier 2014, qu’Allman décide d’enregistrer un double disque et un DVD en concert. Le répertoire reprend des tubes des AAB : « Whipping Post » tiré d’AAB (1969; « Don't Keep Me Wonderin' » et « Midnight Rider », composés pour Idlewild South (1970) ;  « Statestboro Blues » de Blind Willie Mc Tell et « Hot’ Lanta », au programme d’At Fillmore East (1971) ; « Melissa », signée Gregg et favorite de Duane, qui figure dans Eat A Peach (1972), tout comme « Ain’t Wastin’ Time No More », écrite pour la mort de Duane en 1971, et « One Way Out » ; « I'm No Angel »  de l’album éponyme de 1986… « Queen Of Hearts » et « These Days » (Jackson Browne) sont des morceaux de Laid Back, disque sorti sous le nom d’Allman, en 1973.  S’ajoutent des chansons écrites par deux guitaristes d’AAB – «  Before The Bullets Fly » de Warren Haynes et «  Love Like Kerosene » de Scott Sharrard – et des standards du rock et du blues : « I Can't Be Satisfied Low Country Blues » (Muddy Waters), « Brightest Smile In Town » (Ray Charles) et « I’ve Found A Love » (Wilson Pickett).

Rythmique puissante et binaire (« Midnight Rider »), saxophones hurleurs (« Statesboro Blues »), réverbérés en arrière-plan (« Hot’ Lanta ») ou en chœur sur des riffs (« Whipping Post »), trompette bouchée à la Miles Davis (« Melissa »), chorus de basse dans la lignée de Jaco Pastorius (« Whipping Post »), piano bastringue (« Don't Keep Me Wonderin' »), effet wawa (« Love Like Kerosene »), guitare slide (« Before The Bullets Fly ») et envolées de guitar hero (« I’m No Angel »)… tous les ingrédients du rock sont là. D’autant plus que le chant bluesy et le timbre plutôt clair, agrémenté de quelques pointes nasillardes (« Statesboro Blues »), d’Allman ne sont pas sans rappeler Ray Charles. Allman laisse aussi de la place pour les chorus des soufflants (« Queen Of Hearts »), du piano (« I Can't Be Satisfied Low Country Blues ») et de la basse (« Whiping Post »).


Back To Macon (GA) est un disque de rock bluesy, avec des touches country et quelques accents jazz.