2 décembre 2017

A la découverte d’Armel Dupas…

Armel Dupas est un pianiste qui a soif de notes : depuis le début des années deux-mille il a joué, entre autres, avec Fionat Monbet, Sandra Nkaké, Lisa Cat-Berro, les Sky Dancers d’Henri Texier… Côté disques, Dupas a sorti Upriver en 2015 et A Night Walk en 2017. Un pianiste déterminé à découvrir…


La musique

Il y avait un piano à la maison. Quand David, mon demi-frère, venait le weekend et jouait, j’étais fasciné. C'est d'ailleurs toujours sur ce piano que j'enregistre mes disques… Quant au jazz : mon père écoute Jazz à FIP depuis près de trente-cinq ans... Je pense donc que j'en écoutais déjà dans le ventre de ma mère !

Concernant mon parcours musical, ça dépend sous quel angle on l’aborde. Au niveau des études, j’ai commencé par des cours particuliers de piano, puis une école de musique, avant de rejoindre le conservatoire de Nantes et d’intégrer le Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris. Au niveau de l'évolution de mes goûts musicaux, je suis passé d’un jazz hard bop pur et dur à la folk, l'Indie rock et l'électro… Je n'écoute plus de jazz actuel et mes principales influences sont Miles Davis, Thomas Newman et Joni Mitchell.


Cinq clés pour le jazz

Qu’est-ce que le jazz ? … Un état d'être au monde.

Pourquoi la passion du jazz ? Le jazz n'est pas plus passionnant qu'une autre musique. Il se la raconte beaucoup… Mais c'est pour ça qu’il en éternelle mutation, qu’il absorbe tous les autres genres et… que l'on a du mal à le définir…

Où écouter du jazz ? Seul en voiture en traversant les Etats-Unis !

Comment découvrir le jazz ? Invitez un jazzman à dîner et vous verrez après...

Une anecdote autour du jazz ? Duke Ellington ne voyageait jamais avec son orchestre. Un jour, pendant une tournée, l'orchestre était en bus et lui en voiture, avec l'un de ses musiciens – peut-être son contrebassiste. Ils ont parcouru des milliers de kilomètres sans jamais parler….


Le portrait chinois

Si j’étais un animal, je serais un aigle,
Si j’étais une fleur, je serais une paquerette,
Si j’étais un fruit, je serais une framboise,
Si j’étais une boisson, je serais de l'eau pétillante,
Si j’étais un plat, je serais un byriani aux légumes,
Si j’étais une lettre, je serais... à Elise,
Si j’étais un mot, je serais Amour de Dieu,
Si j’étais un chiffre, je serais 5,
Si j’étais une couleur, je serais bleu marine,
Si j’étais une note, je serais Fa#.



Les bonheurs et regrets musicaux

Avoir fait pleurer mes amis Patrick et Françoise à la première interprétation de l’une de mes dernières compositions, « La dernière valse » m’a rempli de bonheur… Je regrette de n'avoir pas su profiter plus tôt de ce que le monde musical a à m'offrir, d’avoir manqué de curiosité.


Sur l’île déserte…

Quels disques ? Ella and Louis, Point of No Return de Franck Sinatra, Carrie & Lowell de Sufjan Stevens.

Quels livres ?  Les quatre accords toltèques de Miguel Ruiz et Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsch.

Quels films ? Les noces rebelles et Retour vers le Futur.

Quelles peintures ? Aucune… Je ne suis pas branché peinture.

Quels loisirs ? Ableton Live…


Les projets

Je veux développer mes projets personnels et arrêter d'être un sideman... mais aussi trouver un autre business-model et… devenir chanteur !


Trois vœux…

1.    Faire de belles rencontres…

2.    Faire de beaux voyages…

3.    Et que les deux premiers vœux soient liés à de belles notes…