7 septembre 2019

A la découverte de Marie Carrié


La chanteuse Marie Carrié sort The Nearness of You le 4 octobre 2019 sur le label Black & Blue et se produit au Sunset le 8 octobre. L’occasion de partir à la découverte d’une montalbanaise d’origine antillaise passée du paramédical au musical…


La musique

J'ai commencé par faire dix ans de piano classique et je devais avoir une vingtaine d’année quand j’ai découvert le jazz : dans une médiathèque, j’ai emprunté un peu par hasard un disque de Carmen McRae. J'ai ensuite écouté pas mal de ses disques, dont Carmen Sings Monk, son hommage à Thelonious Monk. C’est comme ça que je suis allée suivre l'atelier jazz de Do Harson, pianiste arrangeur du sud-ouest, qui m'a amené à écouter Chet Baker. Dans un premier temps, j'ai appris plutôt seule en écoutant de nombreux disques de chanteuses et d'instrumentistes et en copiant tout d'abord les chanteuses qui m'inspiraient. Ensuite, j'ai pris quelques leçons de techniques vocales avec Monique Thomas, Sonia Nedelec, Fonegna Copie… Autour de la trentaine, j'ai intégré la Bill Evans Academy à Paris, dans la classe de Sara Lazarus, qui a formé bon nombre de chanteuses de jazz actuelles. J’ai également suivi des cours de pédagogie auprès d’Emmanuelle Trinquesse. Ce qui m’a permis de découvrir encore beaucoup de chose sur ma voix et de prendre davantage confiance en moi… Rien de tel que la pédagogie positive ! 

Même si j'ai commencé par des cours de piano classique, j'ai toujours chanté, et cela, dès mon plus jeune âge. Quand je suis arrivée à Bordeaux pour faire mes études d'ergothérapeute, j'ai été séparée de mon piano et, petit à petit, la voix est devenue mon instrument principal. Aujourd’hui, je ne le troquerais pour rien au monde !

En dehors de McRae et Baker, Sarah Vaughan, Shirley Horn et Tuck & Patti – le duo voix – guitare est une formule que je pratique beaucoup – m’ont influencé dès le début. Ella Fitzgerald, Betty Carter, Billie Holiday et Etta Jones sont venues après. Parmi les chanteuses actuelles, j'aime aussi beaucoup une chanteuse qui s'appelle Fay Claassen, mais également Tina May, Diana Krall


Cinq clés pour le jazz

Qu’est-ce que le jazz ? Le jazz c'est la liberté, l'écoute, le partage et l'authenticité.

Pourquoi la passion du jazz ? Ce que j'aime dans le jazz c'est la possibilité de faire du chemin vers soi, d’essayer de sonner le plus authentique possible. On intègre un tas d'informations en fonction de ce qui nous touche, et, bien des années après, on en découvre un peu plus sur soi… Mais ce que je n'aime pas dans tout ça, c'est que ça prend un temps fou !

Comment découvrir le jazz ?  Le soir avec un bon verre de vin !

Une anecdote autour du jazz ?  Que George Shearing prenne Monk pour un accordeur de piano !



Le portrait chinois

Si j’étais un animal, je serais un chat. J'adore les chats ! J'en ai quatre et une vie de chat me semble pas mal du tout : tu dors, tu manges, tu te fais caresser quand tu le souhaites et tu mords quand tu n'es pas content !
Si j’étais une fleur, je serais une amaryllis.
Si j’étais un fruit, je serais le fruit de la passion : il n’est pas très beau et nous le mangeons quand il est tout fripé, et c'est là qu'il est bon…
Si j’étais une boisson, je serais un bon verre de vin rouge.
Si j’étais un plat, je serais… Pas facile : je suis gourmande et j'adore cuisiner ! Un gratin dauphinois très aillé avec une épaule d'agneau ou un rougail saucisse
Si j’étais une lettre, je serais M.
Si j’étais un chiffre, je serais le 8 car je suis née le 28/08/78…
Si j’étais une couleur, je serais le bleu.
Si j’étais une note, je serais… Je ne peux pas répondre !


Les bonheurs et regrets musicaux

Je suis simplement heureuse de vivre de la musique aujourd'hui et d'avoir fait The Nearness of You avec des musiciens fabuleux : Alex Golino au saxophone ténor, Yann Penichou à la guitare, Nicholas Thomas au vibraphone, Fabien Marcoz à la contrebasse et Mourad Benhammou à la batterie.

Ce n'est pas toujours facile d'être sur scène sans stress et de se sentir libre. Je dirais donc que la réussite, ce sont ces moments de liberté et de partage réussis, pendant lesquels nous ne nous posons aucune question…


Sur l’île déserte…

Quels disques ? Red Garland's Piano avec Paul Chambers et Art Taylor, Kelly Blue de Wynton Kelly, Interplay et Intermodulation de Bill Evans, Midnight Blue de Kenny Burrell, Chet Baker Sings, Bittersweet de McRae et After Hours de Sarah Vaughan.

Quels livres ? 4321 de Paul Auster : je l'ai, mais ne l'ai pas encore commencé… Et il est très long, donc il m'occupera un moment !

Quels films ? L’intégrale de Woody Allen.

Quelles peintures ?  Salvador Dalí.

Quels loisirs ? Lecture, transcription de chorus, jardinage sans eau… 


Les projets

Un premier projet important : mon bébé, car, au moment où je vous parle, je suis enceinte de sept mois ! Je veux donc arriver à combiner ma vie de de femme, de mère et de chanteuse... L'idée est évidemment de jouer le plus possible avec le sextet de The Nearness of You.

Quant aux projets pour demain, je ferais certainement un disque en hommage à McRae. J’aimerais aussi enregistrer un album autour de la musique brésilienne en compagnie du batteur Luiz Augusto Cavani, du contrebassiste Gerson Saeki, de Pennichou et pourquoi pas Thomas au vibraphone ! Ils ne sont pas encore au courant, mais j'ai eu l'occasion de jouer avec eux à Clamart. Cavani et Saeki se connaissent bien et jouent ensemble depuis des années. Pour ce type de musique, cette rythmique est une tuerie !


Trois vœux…
1. La paix dans le monde.

2. Actuellement enceinte, je souhaite que mon petit garçon aille bien et que l'accouchement se passe bien également. Donner la vie est une drôle d'aventure...

3. De nombreux clubs de jazz partout !