7 novembre 2015

A la découverte de… Olivier Bogé

Saxophone, claviers, voix… Olivier Bogé utilise ses talents de multi-instrumentiste pour forger un univers musical qui exprime au mieux ses émotions… A découvrir, si ce n’est pas déjà fait !


La musique

J’ai commencé le piano classique au conservatoire. Après avoir glané une médaille d’or de solfège, j’ai eu mon diplôme de fin d’étude au piano, mais je me suis arrêté deux mois avant de passer mon prix, à cause du décès brutal de mon maitre de piano.

Quand j’avais dix-sept ans, mon père m’a proposé d’écouter autre chose que les trucs horribles que j’écoutais alors. Il m’a mis entre les mains People Time, le duo de Stan Getz et Kenny Barron. Ce fût le coup de foudre !

A dix-huit ans, après avoir découvert Getz et Art Pepper, je me suis mis au saxophone. Mais c’est aussi mon désir de trouver un instrument qui soit une extension de la voix, qui m’a poussé vers le saxophone.

Arrivé à Paris en 2002, j’ai fait pas mal de concerts en sideman  avec les groupes de Flavio Boltro, Franck Amsallem, Sébastien Jarousse, André Ceccarelli, Tigran Hamasyan… Ensuite, j’ai décidé de me concentrer sur mon groupe, ainsi que celui du bassiste Nicolas Moreaux.


Les influences

J’ai été influencé par beaucoup trop de musicien pour pouvoir tous les citer... Pêle-mêle : Wayne Shorter, Maurice Ravel, Led Zeppelin, Sufjan Stevens, John Coltrane, Joni Mitchell…Et, sans aucun doute, mon frère de cœur Tigran….



Quatre clés pour le jazz

Qu’est-ce que le jazz ? Je n’en sais rien. C’est un éternel débat. A chaque époque, la définition de ce mot évolue, se transforme… Il est très difficile de répondre à cette question ! Tout ce que je peux dire, c’est qu’il est important de bien connaitre la tradition de cette musique, l’avoir étudié en profondeur, l’aimer et l’écouter intensément, avant de vouloir faire quelque chose de personnel…

Pourquoi la passion du jazz ? La première chose qui me vient à l’esprit : c’est une musique passionnante parce qu’elle combine à la fois la richesse et la complexité de la musique dite savante – la musique classique – et l’aspect plus « immédiat » des musiques dites populaires. On pourrait dire que c’est un condensé unique de ces deux aspects. Mais il y a un tas d’autres raisons.

Où écouter du jazz ? N’importe où quand tu en as envie !  [Rires]

Comment découvrir le jazz ? Je n’ai pas de conseil à donner, mais je sais c’est que, pour moi, la découverte de Getz et Sarah Vaughan, puis Charlie Parker, Coltrane et tous les autres, fût une révélation. Mais chaque chemin est personnel.


Le portrait chinois

Si j’étais un animal, je serais un chat
Si j’étais une fleur, je serais une fleur de lotus
Si j’étais un fruit, je serais un melon
Si j’étais une boisson, je serais… Joker !... Pas la marque, juste un joker pour cette question…
Si j’étais une lettre, je serais la plus rarement employée : le Z
Si j’étais un mot, je serais émerveillement
Si j’étais un chiffre, je serais 7, chiffre hautement symbolique…
Si j’étais une couleur, je serais blanc, car elle contient en elle toutes les couleurs !
Si j’étais une note, je serais fa double bémol [Rires]


Les bonheurs et regrets musicaux

Même si je n’aime pas le terme de réussite musicale, je dirais sans hésitation que mon dernier disque en date, Expanded Places, est un vrai bonheur ! Quant aux regrets, je n’en ai aucun. Je suis heureux et reconnaissant de ce que j’ai eu la chance de vivre jusqu’à présent… et il me reste un tas d’autres rêves à réaliser encore ! Tout reste ouvert.




Sur l’île déserte…

Quels disques ? Cela change tout le temps ! En fonction des moments de la journée, des humeurs, des envies… Disons, en ce moment, Carrie & Lowell de Stevens, les œuvres pour piano de Ravel par Samson François, The Times They Are A Changin’ de Bob Dylan, un Led Zep, un live de Coltrane, Vaughan et Shorter... Mais aussi plein de musique vocale... Et encore… Oui, il me faudrait une grosse valise !

Quels livres ?  Un des livres d’Hermann Hesse, probablement Le Loup des steppes ou Demian.

Quels films ? Le miroir d’Andrei Tarkovski.

Quelles peintures ? William Turner.

Quels loisirs ? La planche à voile… Bien sûr ! [Rires]


Les projets

Aujourd’hui, mon projet principal est de faire vivre la musique d’Expanded Places sur scène. Pour demain, je suis en train d’écrire la musique de mon prochain rêve, principalement autour de la guitare, mais pas que... Depuis six mois, je consacre une bonne partie de mon temps à ce rêve...


Trois vœux…

11.    Devenir un meilleur Être humain.

22.    Me rapprocher au plus près de ce que je veux exprimer musicalement.

33.    Être entouré d’amour et continuer à en donner autant…